NOUVEAU BLOG : Faire naître un poulain: quelle aventure!

Nous entamons une série de publications sur les techniques d'élevage .

On nous a rapporté tant de poulinages ratés, tant d'éleveurs dépités par la série d'accidents , tant de produits invendables à cause de croisements mal choisis ou de techniques d'élevage mal adaptées, tant de juments vides, tant de poulains blessés ou malades ou chétifs.....que nous avons eu l'idée de partager notre expérience de l'élevage.

Bien sûr, nous n'avons pas la science infuse et nous faisons nous aussi des erreurs, mais de moins en moins.

Puissent ces infos servir la cause du bien - être animal, aider les éleveurs amateurs et éviter les accidents, les mauvais choix, trop souvent dûs à une méconnaissance du sujet, et contribuer à la poursuite de ce beau métier en péril.

 

  1.  CHOISIR SON ETALON.
Attention au marketing, aux beaux catalogues aux photos retouchées, et aux infos souvent incomplètes!
FAIRE UN PLAN DE SELECTION
Nous sérions tout d'abord les critères d'appréciation de nos juments, leurs qualités et leur défauts et nous isolons au moins 6 critères que l'étalon doit posseder pour améliorer ceux de la jument:
sa génétique, ses  résultats , les résultats de sa production, les résultats de ses apparentés, sa conformation, ses qualités dans la discipline choisie ( passage de dos, gestes des anterieurs, souplesse, galopade, locomotion....), son caractere,sa fertilité par chaleur, les critères de distribution de sa semence....
Si nous en avons la possibilité, nous nous déplaçons pour aller le voir , cela donne un autre regard que celui que l'on peut se faire rien qu avec des photos!
Nous visitons le site de l'IFCE, pour avoir des infos sur son ISO ou ICC, sur son BLUP et son indice de précision, coefficient de détermination....
Attention aux chevaux étrangers,si certains sont exceptionnels, d'autres ne nous donnent pas assez d'infos sur leur résultats.
Attention aux jeunes étalons, qui n'ont pas encore fait leurs preuves ni en concours de haut niveau, ni sur descendance.Ils sont souvent moins chers , mais si vous ne devez faire qu un seul poulain, alors mieux vaut mettre toutes les chances de son côté!
Tous ces critères permettent de faire un choix sage, d'éviter de grosses erreurs, mais au bout du compte , c'est souvent l'effet coup de coeur et feeling qui dictent le choix!
Prochain paragraphe : L INSEMINATION